topblog Ivoire blogs

30/07/2013

Le film d'animation "Aya de Yopougon" actuellement à l'affiche

 

 

Publié le mardi 30 juillet 2013 à 03:39

 

aya de yopougon, mairie de yopougon, cinema, film, culture, kafana koneMarguerite Abouet signe en 2005 Aya de Yopougon 1, qui remporte le prix du Premier album au Festival d'Angoulême.

 

La saga ivoirienne dessinée par Clément Oubrerie compte maintenant 700 pages qui disent de façon savoureuse une Afrique authentique et méconnue. Les livres sont aujourd’hui traduits en quinze langues et le succès se prolonge au cinéma avec un film d’animation réalisé par les auteurs.

 

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie nous emmènent sur les traces d’Aya, une jeune fille de 19 ans, héroïne de la saga, qui vit à Yopougon, quartier chaud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, à la découverte de la vie de jeunes gens en 1978.

 

Fin des années soixante-dix, à Yopougon, quartier populaire d'Abidjan, vivent Aya et ses deux amies, Adjoua et Bintou. Elles ont dix-neuf ans, l'âge où tout est possible, mais si Aya souhaite devenir médecin, les deux autres sont plus versées dans les soirées au maquis et la chasse au mari.
Autour de ce trio de choc on croise des personnages aux destins divers, comme Ignace, le père volage d'Aya qui jongle entre plusieurs «bureaux», Moussa, le fils du puissant Bonaventure Sissoko, qui compte sur sa Toyota pour emballer les filles, Fanta et Koro, les mamans qui s'efforcent de protéger leurs filles ou Grégoire, le «Parisien», qui flambe son magot au fameux hôtel Ivoire… Les choses se gâtent lorsque qu’Adjoua se retrouve enceinte par mégarde. Que faire ?

 

Quand elle ne raconte pas des histoires, Marguerite Abouet construit des bibliothèques en Afrique, grâce à l’association qu’elle a fondée Des livres pour tous.

11:19 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.