topblog Ivoire blogs

31/07/2013

EMPLOI : Le Concours d’entrée à l’ENA relooké relancé

 

 

ena cote d'ivoire, ena abidjan, ministère fonction publique, emploi, empli jeunes,Le concours d’entrée à la prestigieuse Ecole Nationale d’Administration (ENA) est relancé après près de 3 ans d’arrêt. Depuis le 29 juillet dernier, le Ministère de la Fonction Publique et de la reforme administrative a décidé de relancer le concours chère aux jeunes diplômés et demandeurs d’emplois du  pays.


Des innovations importantes ont été introduites dans l’organisation du concours à commencer par la phase de présélection en ligne qui commence d’ailleurs le 29 Juillet pour prendre fin le 31 Aout 2013. Cette inscription se fait via le site du ministère ( www.fonctionpublique.ci.) ou un copie du communiqué annonçant le concours est disponible par simple téléchargementCommunique_Ouverture_ENA.pdf.


Une fois l’inscription faite, l’ordinateur sélectionne la candidature et valide la préinscription si, naturellement, il est bien renseigné par le candidat qui doit être âgé, au 1er janvier 2013, pour les cycles moyens, moyens supérieur et supérieur, respectivement de 18 à 30, 18 à 35 et 18 à 38 et être de nationalité ivoirienne.

ena cote d'ivoire, ena abidjan, ministère fonction publique, emploi, empli jeunes,


Le ministre de la fonction publique et de la reforme administrative, intervenant récemment sur ONUCI-FM, la durée de formation des futurs cadres formés par la structure, les futurs « Enarques » donc,devrait passer de deux ans à trois ans.

De plus, le recrutement pour la formation se fera désormais en fonction des besoins de l’Administration ivoirienne.

Par CISSCOM

Le Blog de la Mairie de Yopougpn

 

10:37 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

30/07/2013

Le film d'animation "Aya de Yopougon" actuellement à l'affiche

 

 

Publié le mardi 30 juillet 2013 à 03:39

 

aya de yopougon, mairie de yopougon, cinema, film, culture, kafana koneMarguerite Abouet signe en 2005 Aya de Yopougon 1, qui remporte le prix du Premier album au Festival d'Angoulême.

 

La saga ivoirienne dessinée par Clément Oubrerie compte maintenant 700 pages qui disent de façon savoureuse une Afrique authentique et méconnue. Les livres sont aujourd’hui traduits en quinze langues et le succès se prolonge au cinéma avec un film d’animation réalisé par les auteurs.

 

Marguerite Abouet et Clément Oubrerie nous emmènent sur les traces d’Aya, une jeune fille de 19 ans, héroïne de la saga, qui vit à Yopougon, quartier chaud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne, à la découverte de la vie de jeunes gens en 1978.

 

Fin des années soixante-dix, à Yopougon, quartier populaire d'Abidjan, vivent Aya et ses deux amies, Adjoua et Bintou. Elles ont dix-neuf ans, l'âge où tout est possible, mais si Aya souhaite devenir médecin, les deux autres sont plus versées dans les soirées au maquis et la chasse au mari.
Autour de ce trio de choc on croise des personnages aux destins divers, comme Ignace, le père volage d'Aya qui jongle entre plusieurs «bureaux», Moussa, le fils du puissant Bonaventure Sissoko, qui compte sur sa Toyota pour emballer les filles, Fanta et Koro, les mamans qui s'efforcent de protéger leurs filles ou Grégoire, le «Parisien», qui flambe son magot au fameux hôtel Ivoire… Les choses se gâtent lorsque qu’Adjoua se retrouve enceinte par mégarde. Que faire ?

 

Quand elle ne raconte pas des histoires, Marguerite Abouet construit des bibliothèques en Afrique, grâce à l’association qu’elle a fondée Des livres pour tous.

11:19 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Voici le nouveau visage du Café de Versailles d'Alpha Blondy

 


alpha blony, cafe versaille, spectacle, culture, yopougonFermé pour travaux, le Café de Versailles, l'antre du chanteur Alpha Blondy, ouvrira ses portes le 1er août prochain. L'inauguration aura lieu des semaines plus tard.


Sera mis à la disposition de la clientèle, le restaurant qui s'étend à la terrasse, le ‘'lounge'' et la salle de spectacle. Le manager du Café est Ghislain Kouassi, par ailleurs manager Afrique d'Alpha Blondy.

L'esprit du Café de Versailles ,comme l'a voulu Alpha Blondy à sa création n'a pas changé avec Ghislain Kouassi. Il continuera, avec l'équipe qu'il aura à diriger, à faire la promotion de la culture ivoirienne.

Le jeudi 1er août sera consacré, explique Ghislain Kouassi, à une ‘'ouverture classique''. Une invite à la (ré)découverte du ‘'New Café de Versailles'' qui voit son restaurant entièrement relooké pour un «voyage, décrit Ghislain, dans les Versailles entre deux mers». Du design, la salle de spectacle d'une capacité de mille (1000) personnes garde son architecture avec une zone vip au niveau de sa mezzanine et les loges en dessous de la scène.

Source: L'intelligent d'Abidjan

10:48 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Poignon, artiste-chanteur : ‘’J’irai présenter mes excuses à A’Salfo’’

asalfo, poignon, zouglou, coupé decalé, musique urbaine, yopougonLe département du contentieux et de la lutte contre la piraterie au Burida (Bureau ivoirien du droit d’auteur), dirigé par Kouadio Jean Claude a reçu, hier jeudi 25 juillet 2013, l’artiste-chanteur Poignon pour faire la lumière sur ce qu’il en est de l’utilisation de son titre ‘’Kappa’’, exploité par Magic System.


Les informations ont livré que Magic System a pris soin de déclarer Poignon au Burida au titre d’auteur-compositeur. Face à cette réalité, Poignon admet : «Je suis déclaré au Burida par Magic System pour la chanson Kappa. J’ai vu mon nom. Je me plains parce que ce que je perçois est insuffisant».

Pour celui qui a chanté Zomamazo en 1991, Magic System aurait dû le rencontrer auparavant. Face à cette situation qui a pris de l’ampleur car repris par la presse, Poignon demande que les «journalistes mettent balle à terre». Son aveu : «Il n’y a pas d’histoire entre A’Salfo et moi. Quand Magic System a repris ma chanson, c’est mon image qui s’est vu redorée, c’est un honneur. Mais, il fallait qu’ils viennent me voir ! Il n’y a pas d’histoires entre A’Salfo et moi. Il n’y a pas d’histoires entre les zougloumen de Côte d’Ivoire».

Si selon le dicton zouglou « ça réussit toujours», Poignon voudrait que «cela se règle en famille». «A’Salfo est un jeune frère et il le reste. Il n’y a pas de mésentente, c’était juste une incompréhension. J’irai vers eux pour présenter mes excuses», a rassuré Poignon qui envisage une rencontre avec le groupe Magic System, dès leur retour d’Europe. La lecture qu’il fait de la gestion des droits d’auteurs au Burida, c’est «qu’il y a du travail qui est en train d’être fait».

Koné Saydoo

10:14 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Le Chef de l’Etat procède à la mise en service du pipeline Abidjan- Yamoussoukro

 

 

alassane ouattara, pipe line abidjan yamoussokro, kafana kone, mairie de YopougonLe Président de la République, SEM Alassane OUATTARA a procédé ce lundi 29 juillet 2013 à Yamoussoukro, sur le site de la GESTOCI (route de Bouaflé), à la mise en exploitation du pipeline multi produits Abidjan- Yamoussoukro selon un communiqué de la présidence dont nous avons reçu copie.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a salué la réalisation de cet « important investissement » de près de 140 milliards de FCFA « l’excellent travail » qui a été fait par le Ministre du Pétrole et de l’Energie, M. Adama TOUNGARA, la PETROCI et la GESTOCI.

Présentant les caractéristiques de cet ouvrage, le Ministre du Pétrole et de l’Energie a indiqué qu’il s’inscrit dans un grand projet subdivisé en deux phases, dont la première va d’Abidjan à Bouaké (385 km) via Yamoussoukro et la seconde de Bouaké à Ferkessédougou (240 km) ; cette dernière devant être prolongée par la suite sur Ouagadougou.

alassane ouattara, pipe line abidjan yamoussokro, kafana kone, mairie de Yopougon


Il a ajouté que le pipeline Abidjan- Yamoussoukro, mis en service ce jour, permettra de transporter 4 millions de litres de produits pétroliers par jour, soit l’équivalent de 130 camions citernes/ jour. Ce tronçon, a précisé le Ministre TOUNKARA, permettra également la redistribution des produits pétroliers à partir des dépôts de Yamoussoukro vers le marché intérieur et les pays de l’hinterland, notamment le Burkina Faso et le Mali.

Quant aux avantages induits de cet ouvrage, le Ministre du Pétrole et de l’Energie a révélé qu’il permettra, entre autres, d’améliorer la sécurité de l’environnement des produits pétroliers ; de réduire les coûts de ces produits vers les consommateurs ; de réduire le trafic des camions citernes sur les routes et baisser ainsi les dépenses d’entretien routier, etc.

Administration du blog

Mairie de Yopougon

10:07 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

29/07/2013

Mise en service du pipe line Abidjan - Yamoussoukro ce lundi

 

ado, allassane ouattara, dominique ouattara, kafana kone, mairie de YOpougonYamoussoukro - Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, procède ce lundi après midi à Zata (centre, région du bélier), à l’inauguration du pipe line reliant Abidjan à Yamoussoukro.

Le projet qui s’étendra à terme aux villes de Bouaké et de Ferkessédougou, permettra une fois mis en service, la redistribution des produits pétroliers à partir de Yamoussoukro, vers le marché intérieur de certaines villes de la Côte d’Ivoire et vers certains pays de la sous région.

Le pipeline traversera les localités d’Abidjan, d’Anyama, d’Attinguié, d’Adakié, d’Aké Befiat, de Tiassalé, de N’douci, de Boukro, de Taabo, de Bringakro, d’Akakré, de Yamoussoukro, note-t-on.

Le Président Ouattara arrive en milieu de matinée dans la capitale politique et administrative ivoirienne pour prendre part à la troisième conférence au sommet du traité d’amitié et de coopération Côte d’Ivoire Burkina Faso.

Source :Aip

13:29 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

ALLOCODROME DE YOPOUGON NIANGON

yopougon,allaocodrome de niangon, complexe socioculturelL’Allocodrome de Yopougon Niangon est sans aucun doute le plus célèbres   à l’heure actuelle à Yopougon ,  de ces lieux aménagés  pour  les consommateurs de l’Alloco (tranches de bananes mures frites).


A la vérité, bien plus qu’un ordinaire espace gastronomique visité par les amateurs de l’Alloco, l’Allocodrome de Niangon fait figure plutôt d’un repère privilégié pour manifestions culturels et artistiques dans la cité.

 

Le Complexe Allocodrome  de Niangon (ainsi baptisé), c’est l’histoire d’un espace gastronomique   créé en 1995 par la municipalité de Yopougon. Il est situé sur un site qui comprend la Direction des affaires socioculturelles et la direction du Developpement Humain.

 

C'est tout un  block de spectacle, un podium fixe, une piste de danse , une cloture  qui sécurisé le cadre, etc.  des installations et un environnement appropriés pour l’expression  culturelle.

C'est un espace rénové, clean, désormais plus apte à recevoir les manifestations de masse,  y compris bien sûr les consommateurs de l’alloco, dans un décor mieux organisé et plus accueillant.

Il est composé d'un block de spectacle, un podium fixe, deux hangars, une clôture plus haute pour plus de sécurité, des meubles, des bureaux, d’un parking intérieur, etc...  Des installations équipements à la pointe de la culturelle.

L’Allocodrome de Niangon est donc un complexe culturel fort  prisé pour les organisateurs de spectacles, un site incontournable  dans la cité pour les virés noctures, les activités socioculturelles et un atout touristiuque indeniable pour la commune de Yopougon.   

 

 

 

12:02 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Kafana Koné, maire de Yopougon «Nous faisons de l’emploi des jeunes une priorité

kafana kone, mairie de yopougon, communication, ficgayoLe maire de la commune de Yopougon est engagé à sortir la jeunesse de sa cité de l’oisiveté, qui est la mère de tous les vices.

En effet, à l’occasion du premier essai de production de ciment en Côte d’Ivoire de la toute nouvelle cimenterie marocaine (CMAF) qui vient de s’implanter dans le pays, le premier magistrat de la plus grande commune de Côte d’Ivoire a réitéré sa détermination à offrir du travail aux jeunes de sa commune.

«L’emploi des jeunes est un pan important du programme porté par mon équipe dans la gestion communale. C’est pourquoi je me réjouis de l’installation de votre usine à Yopougon. Car, votre présence dans notre cité va nous permettre de lutter efficacement contre le chômage des jeunes», a-t-il estimé. Avant de souligner que la cimenterie contribuera également à faciliter la réalisation du projet des logements sociaux que la municipalité initiera au bénéfice des populations de la commune.

Selon le directeur général de l’usine, son entreprise compte produire plus de 500 000 T par an. Après son passage à la cimenterie, le maire a rendu visite aux forces de l’ordre en fonction dans sa commune.

Il s’est agit pour lui, de s’imprégner des conditions de travail et des réalités sécuritaires. Le district de police, le 16è arrondissement, l’escadron et la brigade de gendarmerie de tout-rouge ont été visités par Koné Kafana Gilbert.

Les partons de la sécurité dans la commune ont profité de cette visite pour soumettre des doléances au maire. Création de nouveaux commissariats et de brigades, renforcement de capacités pour plus d’efficacité dans l’action ont été sollicités. Koné Kafana Gilbert s’est engagé à faire face aux besoins les plus urgents pour la sécurisation des biens et des personnes de sa commune.

Le Patriote, Lacina Ouattara

10:42 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Yopougon : Un hôtel communal bientôt construit sur la place FICGAYO, annonce le maire Koné Kafana

kafana kone, mairie de yopougon, communication, ficgayoLa célèbre place FICGAYO de Yopougon (Abidjan) pourrait bientôt accueillir les travaux de construction d'un hôtel communal et d'une salle de spectacle polyvalente, a annoncé mercredi le nouveau maire de la commune, Gilbert Kafana Koné, lors de la première réunion du conseil municipal dont il a assuré la présidence.

 

La mairie va "envisager, sans délai, des études pour la réalisation de grands chantiers" dont "un hôtel communal et une salle de spectacle polyvalente" à la place FICGAYO, a déclaré M. Kafana Koné en présence de quelques milliers de leaders communautaires locaux venus assister à cette réunion.

 

Devenue célèbre au fil des ans pour abriter diverses manifestations socioculturelles et sportives, notamment des spectacles, des veillées funèbres, des tournois de football, des foires et expositions, mais aussi des meeting politiques, la place FICGAYO, située en plein centre de Yopougon, est un espace libre d'un hectare.

 

Elle porte le nom de la FICGAYO (foire industrielle, commerciale et gastronomique de Yopougon), une foire qui s'y tenait annuellement dans les années 1990.

 

Par ailleurs, Kafané Koné envisage la construction d'un grand marché au quartier Gesco-Manutention, et d'un complexe socioculturel à la SICOGI ainsi qu'un marché à Niangon.

Armand, avec AIP

10:18 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us