topblog Ivoire blogs

11/10/2013

Côte D'Ivoire - Voici les principales informations de journaux ivoiriens parus vendredi

mairie de yopougon, kafana kone, le maire de yopougon, actuatlité yopougon, yopougon, revue de presse cote d'ivoireVoici les principales informations de journaux ivoiriens parus vendredi



- - -

 

FRATERNITE MATIN

L'ex-secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (Onu) a exhorté jeudi les Ivoiriens à oublier le passé et à se mettre ensemble afin de construire la Côte d'Ivoire. C'était au palais présidentiel, au sortir d'une audience que lui a accordée le président de la République Alassane Ouattara.

Le président des Elders s'est dit "impressionné" par les changements opérés depuis sa dernière visite, en pleine crise post-électorale. "Je suis impressionné par les progrès que je vois autour de moi depuis ma dernière visite et j'espère que ce progrès va continuer", s'est-il exprimé. Avant de demander aux frères ivoiriens de travailler ensemble, de se réconcilier et de reconstruire l'État en acceptant qu'il n'y a qu'un seul pays. "Il y a eu le passé, mais il faut aller de l'avant", a-t-il invité, à l'issue de sa rencontre avec le président Ouattara.

Le président Alassane Ouattara a, à son tour, dit toute sa satisfaction de recevoir l'ancien secrétaire général des Nations unies. "Nous venons d'accueillir notre aîné, notre fierté, le secrétaire général Kofi Annan qui a bien voulu accepter de venir nous rendre visite pour que nous puissions échanger sur le processus de réconciliation", s'est réjoui le chef de l'État.

- - -
LE PATRIOTE

De nombreux défis restent à relever avant les élections de 2015. Ce point de vue, le président du groupe "The Elders" et ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, l'a partagé, hier (jeudi), avec les journalistes à Abidjan lors de la conférence de presse qu'il y a animée. Entre autres sujets abordés, l'ancien secrétaire général des Nations unies, a évoqué la question de la réconciliation.

S'agissant de ce point précis, il a souligné que les processus de réconciliation et de justice étaient étroitement liés. Tout en se disant conscient des défis auxquels le système judiciaire est confronté après une décennie de conflit, il a encouragé le gouvernement à persévérer dans la voie du renforcement du système judiciaire. Dans cet élan, lance-t-il, "tous ceux qui ont commis des crimes contre l'humanité doivent être traduits en justice, de façon impartiale et sans complaisance".

Il s'est par ailleurs dit troublé par les récentes allégations de certains pays africains qui présentent la Cour pénale internationale (CPI) comme un instrument ciblant l'Afrique. "Notre première préoccupation doit être d'obtenir justice pour les victimes, les sans voix et les plus démunis", a commenté le président des Elders.

Et d'ajouter : "Ce n'est pas l'Afrique qui est en procès à la CPI, ce sont des individus et la culture d'impunité". Kofi Annan a exhorté toutes les parties à travailler à l'organisation d'élections pacifiques en 2015.

- - -

L'INTELLIGENT D'ABIDJAN

140 Etats, dont la Côte d'Ivoire, viennent de signer une convention internationale visant à réglementer l'utilisation du mercure. Cette signature est intervenue à l'occasion d'une conférence diplomatique dans la ville japonaise de Minamata, le 10 octobre 2013.

La délégation ivoirienne conduite par le ministre de l'Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable, Rémi Allah-Kouadio, a pris part aux travaux préparatoires et à la cérémonie de signature de la Convention de Minamata, du 7 au 11 octobre 2013 à Kumamoto au Japon.

A cette occasion, le ministre Rémi Allah-Kouadio a témoigné tout l'intérêt que la Côte d'Ivoire accorde à cette convention sur le mercure dont l'application volontaire et ambitieuse permettra d'éliminer le mercure dans plusieurs secteurs d'activités dont celui de l'orpaillage, la dentisterie et dans les objets en contenant.

C'est depuis une dizaine d'année que la communauté internationale a consenti des efforts pour engager en 2010, sous les auspices du Programme des Nations unies, d'intenses négociations sur le mercure.

Au bout de cinq sessions de négociations, les gouvernements ont abouti à l'élaboration d'un texte contraignant pour protéger l'environnement et la santé humaine contre les effets négatifs du mercure provenant de plusieurs secteurs d'activités. 

Source: http://www.icilome.com

10:40 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.