topblog Ivoire blogs

16/04/2014

Yopougon/Éboulement à Niangon: Le maire rend visite aux sinistrés et leur apporte un soutien matériel

gilbert kone kafana,alassane ouattara, le retour de ouattara"C'est évidemment la tristesse qui nous habite en voyant ce désastre frapper des familles de la commune. C'est également de la colère face aux risques auxquels des propriétaires exposent les familles en construisant des maisons à risque. Mais nous allons dès ce instant prendre des mesures idoines pour déguerpir sans état d’âme, toutes les familles exposées aux glissements de terrain".


Telle a été la réaction du Député-maire Gilbert Koné KAFANA en visitant les maisons détruites par l"éboulement causé par la grande pluie du week end dernier, le dimanche 13 Avril 2014.
Il a remis séances tenante la somme de 500 000 F CFA aux deux familles victimes de l'éboulement afin faire face au plus urgent, c'est à dire se trouver dans les plus brefs délai un logement.
qu'ils parent aux plus pressé.

Les images sont parlantes, alarmantes. L'on dirait même révoltante. Le grand trou béant est dans la réalité d' un grand collecteur d'eau de pluie dont la source, selon le maire Kafana, ingénieur sorti de l'INPHB, " se trouve à la Zone Industrielle, et il se trouve que de part et d'autre du collecteur, les lotissements ont débordés pour atteindre l'espace réservé au grand caniveau".

En effet la distance de sécurité de 100 à 150 mètres qui devait séparer les habitations du caniveau géant n'as pas été respectée par les propriétaires de maison. En réalité, les logements au bord du gouffre tenant lieu de caniveau à ciel ouvert, pouvant même contenir un immeuble de trois étages, ont été construits sur le périmètre de sécurité, sans autorisation, sans même un bout de permis de construction.

Ce qui d'ailleurs justifie la réaction du maire qui a donné séance tenante des instructions au service technique pour mesurer "l'emprise exact prévu sur le plan et de signifier à tous ceux qui ont débordé ... de quitter les lieux sous délai raisonnable."
La saison des pluies en Cote d'Ivoire est accompagné depuis plusieurs années de glissements et d'éboulement de terrains occasionnant des dizaines de morts par an. Les constructions et lotissements anarchiques dans la ville d'Abidjan se sont multipliés ces dix dernières années face à l'explosion urbaine qui gagne toutes les grandes métropoles africaines.Vivement que les autorités publiques prennent toutes les mesures afin que la comptabilité macabres à chaque éboulement prennent définitivement fin.
Cisco

17:09 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.