topblog Ivoire blogs

30/07/2014

Emergence 2020: le succès de la Côte d’ivoire sur les marchés financiers internationaux

alassane ouattara, emergence en 2020, economie ivoirienne, presidence de la republique,economieDans le défi de l’Émergence 2020 tel que formulé par le Président Alassane Ouattara dans sa vision de développement de la Cote d'Ivoire, la recherche de financement pour la réalisation des grands travaux d'infrastructures, routes, écoles, centres de santé, infrastructures économiques etc. demeure une préoccupation permanente.


Dès la fin de la reprise en main des affaires de l’Etat à la fin de la crise postélectorale, la modernisation des instruments de financement de l'économie a été le souci majeur du gouvernement du Chef de l’Etat, le président Alassane Ouattara. Les autorités en charge de l’économie et des finances sont   passées par des instruments classiques tel que les Bons du trésor, les différents types d" Obligations du Trésor et les Emprunts Obligataires pour chercher les fonds nécessaires au financement des différents chantiers lancés par le promoteur du slogan ADOSOLUTION, le leit motiv d’Ado, surnom donné au président Alassane Ouattara par ses partisans. Ces instruments financiers  ont tous eu du succès  eu égard aux fonds mobilisés pour mettre le pays en chantier par la construction de routes, écoles, eau potable, centres de santé et autres secteurs névralgiques de l’économie. A tire d'exemple, sur la période 211-2014,  2075 milliards ont été mobilisés dont 764,5 milliards de Bons du Trésor, 704,8 milliards d’Obligations du Trésor et 606,2 milliards d’emprunts Obligataires.

Mais les grandes ambitions de la Côte d’Ivoire sous Alassane Ouattara sont énormes et l'ambition de faire partie du club envieu des BRICS, les pays émergents dont le Brésil, la Russie, l'Afrique du Sud et autres..,  nécessite des" investissements importants.

Ainsi lorgner du côté des places financières internationales comme certains pays de la sous-région dont le Sénégal, le Ghana et bien d’autres était ambitieux mais nécessaire. Alors le besoin énorme en financement des travaux de grandes envergures  a conduit « à l’élargissement de ses instruments de financement," selon la Ministre Auprès du Premier Ministre en charge de l'Economie et des Finances dans son discours introductif dans l’occasion de la conférence de presse sur le thème « Entrée remarquée de la Côte d’ivoire sur les marchés financiers internationaux : enjeux et perspectives ». Il était devenu, selon elle, une ambition légitime de recourir au marché financier international par l’émission de l’Eurobond 2014.

 Et les résultats de ce recours aux Eurobond a été un franc succès pour les autorités ivoiriennes: 4714 millions USD  récoltés contre 500 millions attendus, soit 6 fois plus que la demande initiale selon les propos du Porte-parole du Gouvernement, le Ministre Koné Bruno.

Et la qualité des souscripteurs, les investisseurs témoigne de la confiance que le monde des capitaux en la nouvelle Cote d'Ivoire. Les Etats-Unis représentent environ 50%, le Royaume-Uni environ 39%, le reste de l’Europe environ 9%, et environ 2% pour le reste du monde.

Ce succès de l'entrée de la Cote d'Ivoire sur la place des marchés financiers internationaux avec une notation pareille à celle de l'Afrique du Sud, surprend plus d'un expert et les autorités du pays elles-mêmes.

 Dans le " THE WALL STREET JOURNAL" du 16 juillet 2014, Bryan Carter, Directeur du Fonds Acadien Asset Management de Boston a  pu dire que  : « La Côte d’Ivoire, est peut être le meilleur exemple dans les marchés des pays dits frontière. C’est un pays à croissance rapide dont la dette et la fiscalité sont très responsables et les  investisseurs l’exhortaient à revenir sur le marché avec une nouvelle émission ».

Un autre banquier s’exclamait dans le journal GLOBAL CAPITAL : « Je travaille depuis longtemps dans ce secteur, et de mémoire, jamais, je n’avais vu pareil engouement pour un lancement, un road show et l’opération en elle-même ».

Ce franc succès est le signe que le pays a non seulement gagné la confiance du marché des capitaux mais nous donne des signaux au niveau national. Le financement des grands travaux ne parait plus un casse-tête chinois pour les autorités et le pays a des chances de relever tous les défis du développement après la longue léthargie et la crise sociopolitique qui a causé des dégâts énormes dans le pays.

Ces bonne nouvelles ne seront bénéfiques à l'économie du pays que si la bonne gouvernance demeure la préoccupation première des responsables du management public dans le pays.

09:54 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.