topblog Ivoire blogs

30/07/2014

Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent : Les 20 premiers lauréats reçoivent 200 millions de FCFA

PRIX ALASSAANE OUATTARA, district abidjan, Ce sont au total 20 jeunes sur les 1310 postulants au prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent, initiative du gouverneur Beugré Mambé,  qui ont réceptionné leur chèque symbolique, mardi 29 juillet, à la salle Félix Houphouet Boigny de  l'hôtel du District d'Abidjan.

 


A l'occasion, le Premier ministre Duncan, qui représentait le chef de l'Etat Alassane Ouattara, s'est félicité de l'engouement autour de la première édition de ce prix. Puis il a encouragé ses promoteurs à persévérer et félicité les jeunes qui ont décidé d'entreprendre et les a exhortés à cultiver la passion, la détermination, la persévérance et à s'inscrire dans la voie de l'excellence. "La réussite est au bout de l'effort. Vous devez constituer l'exemple du jeune Ivoirien nouveau, entreprenant, courageux".

Le chef du gouvernement ivoirien s'est aussi adressé aux jeunes dont les dossiers n'ont pas été retenus. Il leur a demandé de ne pas céder au découragement. "C'est par le travail acharné et constant qu'on pourra construire la Côte d'Ivoire", a-t-il souligné.

Parlant du prix Alassane Ouattara, le Premier ministre a indiqué qu'il est d'autant important qu'il encourage et promeut  l'esprit d'entreprise. Ce prix, selon Duncan, est une contribution à la résolution de la question de l'emploi qui est un des axes majeurs de la politique du gouvernement ivoirien. Une politique qui vise à favoriser l'essor d'un secteur privé fort et l'auto-emploi comme une alternative durable à l'emploi public. Il a demandé à l'assistance de se tenir debout pour faire un banc au gouverneur Beugré Mambé.

ntervenant avant le Premier ministre Kablan Duncan, celui-ci a défini les objectifs du prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent. Il s'agit, a-t-il relevé dans son adresse, de permettre aux jeunes de réaliser leur rêve, d'assurer une meilleure distribution de richesses, de lutter contre la précarité sociale et économique, de célébrer le mérite, de faire prendre conscience aux jeunes qu'ils ont de la valeur, de leur ouvrir l'école de la vie.
Pour le gouverneur Mambé, il s'agit, avec ce prix, de contribuer à faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent. La réalisation de ce projet ambitieux du chef de l'Etat doit s'appuyer, au dire du gouverneur du District d'Abidjan, sur les potentialités du pays, la qualité des ressources humaines, le savoir-faire des Ivoiriens. En tout état de cause, les jeunes représentent le maillon essentiel du devenir de la Côte d'Ivoire, a relevé l'ex président de la Cei.
Pour sa part, Mme Brou Chantal du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (Cepici), la présidente du jury, a donné les critères qui ont présidé au choix des dossiers. Il s'agit de la présentation, de la qualité et la particularité. C'est en fonction de ces trois critères que sur l'ensemble des dossiers qui ont été réceptionnés, 9 ont été rejetés et au final, 20 ont été primés. 
Pour mémoire, il faut retenir que c'est le 21 juillet que le concours s'est ouvert. Il a été clos le vendredi 25 juillet. Sur les 20 heureux récipiendaires, 8 sont des femmes et 12 des hommes, soit respectivement un taux de 40 et 60%. Le gouverneur Mambé a donné des instructions pour que les acteurs préparent déjà l'édition 2015.

District d'Abidjan
Direction de la communication

 

 

08:50 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.