topblog Ivoire blogs

09/10/2014

Yopougon : Des Audiences foraines pour sortir les enfants de l'inexistence administrative

audience foraine, yopougon, mairie de yopougon, audience foraine a yopougon, gilbert kone kafanaLe maire de la commune de Yopougon a décidé de lutter contre l'inexistence administrative de milliers d'enfants et d'adolescents de sa commune en organisant des séances groupées d'établissement de jugement supplétifs ou audiences foraines, dans le langage courant ,pour une trouver une solution durable à ce fléau.



Le nombre de requérants (non-déclarés à la naissance) d'actes de naissance est élevé partout en Cote d'Ivoire suite à une coutume fortement répandue de non déclaration des naissances à l'Etat Civil. A l'inscription pour la rentrée des classes, les parents d'élèves et les enseignants ne savant plus à quel saints se vouer. Et Yopougon, gigantesque par la taille géographique et démographique ne déroge pas malheureusement à cette  règle.

Cela a motivé le 1er magistrat de la commune, Gilbert Koné KAFANA a décidé depuis le  mois de juin 2015 de l'organisation de séances régulières d'audiences foraines pour juguler le phénomène.

La cérémonie officielle de cette opération salutaire a eu lieu le 05 juin 2014 dans le sous quartier Doukouré, symbole des quartiers de la commune ou vivent le plus grand nombre d'enfants non-déclarés.

Le représentant du maire, le 1er Adjoint au maire Coulibaly Issifou en demandant aux populations de saisir cette opportunité, n'a pas prêché dans le désert parce que  de nombreuses requêtes ont été reçu par les services de l'Etat civil de la mairie.

Ainsi, à ce jour, 1500 dossiers ont été réceptionnés et le Tribunal de Première Instance de Yopougon, mis à contribution en se déplaçant à chaque séance dans la cour de la mairie a déjà traité 900 et délivré des  des Jugements supplétifs aux requérants.

audience foraine, yopougon, mairie de yopougon, audience foraine a yopougon, gilbert kone kafana

Pour faciliter les choses, le maire subventionne à hauteur de 4 000 F CFA chaque demande, soit un cout global de 4 millions, et cela  afin d’alléger la tache aux populations éprouvées par plus de 10 ans de crise politique.

Selon les services de l'Etat civil de la mairie, la 4eme audience foraine à eu lieu le 30 juillet dernier et une moyenne de 300 enfants bénéficient à chaque opération d'un extrait d'acte de naissance.

Les populations de la commune sont toujours invitées à venir s’inscrire à la mairie afin d’être programmées pour les prochaines séances.

Il faut souligner que les enfants n'ayant aucun certificat de naissance , délivré dans le centre hospitalier ou il est né devra subir un examen effectué par un médecin afin de déterminer son age biologique. Et le Tribunal, véritable partenaire de la mairie dans ces opérations, a accepté de se déplacer en allant vers les populations, c'est à dire à la mairie pour faciliter l'opération.

A toute fin utile, la loi sur l’Etat-civil en Côte d’Ivoire dispose que toute naissance doit être déclarée, dans les trois (03) mois suivant l’accouchement du nouveau-né, à l’officier de l’état civil, c’est-à-dire au maire ou au sous-préfet du lieu de survenance de cet évènement.et 

lorsque malheureusement la naissance n’a pas été déclarée dans le délai imparti, l’officier de l’état civil ne peut plus la recevoir directement.

C'est ainsi que le requérant ou accompagné de son tuteur ou représentant légal, s'il est mineur, doit se rendre à la Justice ou à l’issue d’un procès, un jugement , appelé « Jugement Supplétif d’Acte de Naissance »  lui est rendu et  qui désormais va suppléer l’absence d’acte de naissance.

 

18:25 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.