topblog Ivoire blogs

04/11/2014

Yopougon-Académie : le maire offre 1 millions aux victimes de l’effondrement du pont artisanal

un pont s'ecroule a yopougon, pont en bois, yopougon, gilbert kone kafana, coulibaly issifou, ananeraie, academie

Suite à l’effondrement du pont artisanal de Niangon Académie le 02 novembre 2014, le 1er Adjoint au maire de la commune, Coulibaly Issifou s’est rendu, au nom du Député-maire Gilbert Koné KAFANA en mission hors du pays, à la Paroisse Sainte Jeanne d’Arc Caistab de Niangon le mardi 04 novembre 2014 pour apporter le réconfort de l’autorité communale aux victimes et familles de victimes du drame.


La délégation du maire de la commune s'était déjà rendu sur le lieu du drame le jour même pour exprimer toute sa tristesse  et le réconfort de l’administration communale face à ce désastre humain d’une ampleur nationale.

Après avoir écouté les circonstances du drame et les doléances des riverains, le 1er Adjoint au maire de la commune a  exprimé le «  yako de la municipalité et toute la compassion du maire Gilbert Koné Kafana en mission au Canada avec une enveloppe symbolique. Pour symboliser notre soutien à l'Eglise et aux familles » . Il a remis séance tenante la somme de 1 million de F CFA afin que les victimes puissent faire face aux soins médicaux et funéraires pour le cas de la victime décédée. En l’occurrence un enfant de quatre mois, décédé sur place selon le témoignage du vicaire, le  père Marius Boileau Dayoro.

Pour mémoire, les victimes de l’écroulement de ce pont rudimentaire était pour la plupart des fidèles de l’église catholique Sainte Jeanne d’Arc qui se trouve sous la supervision du  curé Marius Boileau Dayoro.

DSC00581.JPG

Parlant au nom des familles des victimes réunies pour la circonstance au sein de son église, il a souhaité que « la maire construise un vrai pont afin de permettre à nos enfants d’accéder plus facilement à l’école de la cité Caistab située de l’autre coté du ravin ». Il a en outre exprimé les inquiétudes de certains riverains dont les habitations sont à la merci de l’érosion du sol  et se  trouve de fait menacées déboulement à cause de l’avancée du ravin.

 

En effet, le pont artisanal, fait en bois par les riverains a été mis en place afin de profiter de ce raccourci entre la cité Caistab et l’Eglise catholique. Les blessés avaient tous été évacués au CHU  et d’autres centres de santé de la commune par les Sapeurs Pompiers accourus sur les lieux du drame. Selon des témoins, l’accident mortel a eu lieu aux environs de 9 h du dimanche 02 novembre 2014.

Badciss Badciss

 

 

 

 

17:27 Écrit par mairie de yopougon | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |  del.icio.us

Les commentaires sont fermés.